Oeuvres d'art

Homme qui tombe, 1995Acier, fibre de verre, néon6' × 4.5' × 1'

Homme qui tombe fait partie d'une série d'œuvres qui utilisent des moulages corporels négatifs pour générer des images positives. En éclairant le moulage négatif avec des tubes au néon, à l'abri des regards, le conteneur ouvert est inondé de lumière et devient visuellement une forme positive. Le spectateur, selon son orientation, peut faire voler l'image entre le positif hallucinatoire et le négatif concret.

Ces séries d'œuvres d'art sont sculptées, des figures spectrales de lumière qui existent quelque part entre le positif et le négatif, le dur et le doux, le clair et l'obscur, comme si l'image était un négatif photographique de l'objet lui-même. En utilisant cette technique d'éclairage des moulages corporels, il est possible de revenir à la sculpture traditionnelle posée. Cela nous permet également de réexaminer la façon dont les figures sont créées en miroir, de l'intérieur vers l'extérieur. De plus, des poses non traditionnelles sont utilisées pour générer des images puissantes mais illusoires. Par exemple, lors de la visualisation de la sculpture Falling Man, il est difficile de déterminer si le personnage s'approche ou s'en va.

Exposition

21 mai 1995 – 31 mars 1996 Surgir