Oeuvres d'art

Vitrine, 1999

J'ai visité Socrates Sculpture Park à l'hiver 1998 et j'ai été surpris par la présence énonciative des États-Unis, du Département des parcs, des drapeaux municipaux et du mât de drapeau contrastant avec les visions personnelles des artistes. Les drapeaux et le mât de drapeau sont à la fois la déclaration d'un ensemble multiple d'espaces sociopolitiques et d'objets anormaux dans un parc de sculptures, mais nous ne discutons pas davantage de ce qu'ils signifient ou de la lexique qui les construit. J'ai voulu découvrir ce que deviennent ces objets en étroite compagnie avec la sculpture.

Vitrine (Architecture pour Drapeaux) est une enceinte accessible entourant les drapeaux et le mât, invitant les gens à se rapprocher des drapeaux qu'ils n'auraient pu venir autrement. Vitrine est un espace réflexif pour réfléchir ou envelopper un complexe institutionnel auquel on peut appartenir ou dont on peut être exclu. Cette œuvre est la friction entre « Long May It Wave » et « Don't grow old, don't fade away ».

Vitrine (Architecture pour Drapeaux) est spécifique au site et au contexte - une sculpture, une privatisation des territoires publics qui pèse nécessairement sur la propriété privée, une démonstration de la physicalité de la (non) liberté. Ce qui m'a plu, ce n'était pas seulement la possibilité de faire reconnaître quelque chose de nouveau dans ce qui a été mais surtout de forcer à réinvestir un objet avec une image (son image) que l'on connaît aussi bien que son propre visage.

Exhibitions

26 septembre 1999 – 16 avril 2000 Ozymandias
16 mai – 15 août 1999 7,840,800 pi cu