BIO

Leilah Babirye (née à Kampala, Ouganda en 1985 ; vit et travaille à New York, NY) a obtenu son BA de l'Université de Makerere en 2011. Elle peut être décrite comme une sculptrice abstraite et travaille principalement le métal, le plastique, le caoutchouc et le bois. Son travail se concentre sur les droits LGBTQ en Ouganda et la douleur ressentie par la communauté à cause du projet de loi anti-homosexualité adopté dans le pays. L'art et l'activisme sont au cœur de sa pratique artistique.

La première exposition solo de Babirye a été présentée à Gordon Robichaux, New York, NY (2018). De plus, elle a été présentée dans de nombreuses expositions collectives, telles que Let Go or Be Dragged, Gordon Robichaux, New York, NY (2017), When Things Fall Apart: Critical Voices on the Radars, Trapholt Museum, Kolding, Danemark (2016 ) et FIAR : Fire Island Residency Exhibition, Long Island, NY (2015), entre autres.

Oeuvres d'art

'Tuli Mukwano', 2018Bois, métal, ciment, béton et objets trouvés12 × 4 × 4 pieds

Photographie de Scott Lynch

À propos de 'Tuli Mukwano'

Sculpté à la tronçonneuse dans une bûche de pin géante, "Tuli Mukwano" de Leilah Babirye est un double portrait de deux personnages existant en dehors des limites des binaires de genre. Le titre, qui se traduit par "Nous sommes amoureux" en swahili, est un appel à la reconnaissance publique des personnes LGBTQIA persécutées à travers le monde, de l'Ouganda natal de Babirye aux communautés locales aux États-Unis.

CONNECTEZ-VOUS

instagram: @babiryesculpteur

ENGAGER

Guide audio

Écoutez Babirye parler de son projet, 'Tuli Mukwano'

Actualités

En savoir plus sur Babirye dans Magazine Culturel->

Exposition

7 octobre 2018 – 24 mars 2019 L'ANNUEL SOCRATES 2018