Oeuvres d'art

Dentelle, 1998Acier, bois16' × 32' × 2'

"Le fleuve les a regardés avec mille yeux, vert, blanc, cristal, bleu ciel, il a surtout appris d'elle à l'écouter avec un cœur immobile, avec une âme ouverte en attente, sans passion, sans désir, sans jugement , sans avis.

Herman Hesse, Siddartha.

Dentelle est une interprétation du flux et du reflux méditatif, l'odyssée du fleuve.

Chez Socrates, les histoires de l'East River sont des muses du passé. Les épaves de Hell's Gate et les fermes remplacées par une ligne d'horizon dense sont le reflet du flux constant de la rivière changeant et travaillant ses changements dans une tranquillité et une détermination anonymes. La sous-peinture de la pièce sont les motifs circulaires qui servent de microcosme du cycle du mouvement, du changement et du renouvellement. La répétition des formes représente les réverbérations constantes que l'eau reflète sur la vie. A la représentation du mouvement s'oppose la charpente en bois qui l'entoure, suggérant le contraste entre l'écoulement intemporel du fleuve et le changement qui l'englobe. La toile de fond idéale est l'East River flanquée de la grille de la ligne d'horizon de New York.

Les forces élémentaires de la nature qui créent la vie créent également des idées et de l'inspiration. L'eau est turbulente, tumultueuse, chaotique et destructrice, mais incarne la paix, la tranquillité et la perfection. J'utilise ces forces élémentaires comme source d'inspiration.

Exposition

16 mai – 31 août 1998 Escape Velocity