Oeuvres d'art

La persistance de l'agonie, 2009Bois, mousse, vinyleVariable

Étant le plus grand mammifère sur Terre, je vois la baleine comme une métaphore de l'humanité. Son corps écrasant représente la somme de nos corps individuels ; sa longévité explique le passage du temps. De nombreuses sociétés ont associé les baleines à l'inconscient, aux forces diaboliques ou aux divinités. Cette sculpture se réapproprie l'animal et lui insuffle un nouveau sens ; celui qui incarne un sentiment éternel de tragédie et de désespoir.

Mon objectif avec ce travail est de traduire la nature dramatique de la vie en une expérience viscérale.

<PRÉCÉDENT | SUIVANT>

Exposition