Heure lotique
en conjonction avec 

Marie Mattingly : Le reflux d'une marée de printemps

5 août 2023
2-7 pm
Date de pluie : 6 août

Rejoignez-nous pour Heure lotique, un événement culminant présentant des performances collaboratives de la Jazz Foundation of America et de Valerie Green/Dance Entropy. Avec en toile de fond l'installation sculpturale vivante de Mary Mattingly, cette expérience unique combine la puissance du son et du mouvement pour explorer les rythmes complexes de la nature et les échelles de temps en constante évolution, comme en témoignent nos cours d'eau à proximité.

Doté d'

Quatuor de réalité bleue (Warren Smith, Joe Mc Phee, Michael Marcus, Jay Rosen)

JD Parran N' the Spirit (Andrew Drury, Alexis Marcelo, Sharif Kales); 

Art Baron et le Psychacoustic Band (Peter Apfelbaum, Matt Lavelle, Ben Stapp, Newman Taylor Baker)

Connaissance positive (Oluyemi Thomas & Ijeoma Thomas)

Jessica Pavon solo

Valérie Green/Dance Entropy avec Ronnie Burrage

et

Valerie Green / Entropie de danse

Vendeur alimentaire : Gladys Bienvenida Restaurante

Horaires


Présenté par Socrates Sculpture Park avec des performances organisées par Fondation Jazz d'Amérique et Valerie Green / Entropie de danse

Remarques de bienvenue et questions-réponses avec Mary Mattingly et Kaitlin Garcia-Maestas, conservatrice et directrice des expositions

2:00 PM
– Valérie Green/Dance Entropy avec Ronnie Burrage
2:20 PM – Remarques de bienvenue
2:30 PM – Questions-réponses avec Mary Mattingly
3: 00 PM - Jessica Pavon
3: 30 PM - Connaissance positive
4: 15 PM - Art Baron et le groupe Psychacoustic
5: 00 PM - Valérie Green/Dance Entropy avec Ronnie Burrage
5: 30 PM - JD Parran N'l'Esprit
6: 15 PM - Quatuor de réalité bleue

2h00 et 5h00
Valerie Green / Entropie de danse
'Clepsydre'

Valerie Green/Dance Entropy, compagnie de danse renommée basée à Long Island City, effectue une enquête physique dynamique, spécifique au site, sur l'eau, le temps et la sculpture inspirée par et activant "Ebb of a Spring Tide" de Mary Mattingly, l'installation présentée en 2023 Socrates Park accompagnée de musique live en collaboration avec la Jazz Foundation. Explorez, contemplez, bougez et laissez-vous émouvoir avec nous.  

 

À propos des interprètes

Quatuor de réalité bleue

Warren Smith, Joe McPhee, Michael Marcus, Jay Rosen

Fondé en 2018 lors d'un concert unique en Autriche, le Blue Reality Quartet a développé un son de groupe puissant, unique dans le jazz d'avant-garde. Leur premier enregistrement à l'ère de la pandémie, L'amour existe partout, « mettre en valeur[d] la technique méticuleuse et les explorations impressionnistes de quatre maîtres du free-jazz » (Lissette Corsa, Jazziz), des qualités encore plus évidentes dans la suite L'île d'Ella. Bien que cette unité musicale équilibrée d'anches et de percussions fonctionne démocratiquement, une mention spéciale doit être faite de ses membres constitutifs. Le percussionniste Warren Smith est l'un des artistes les plus estimés et les plus enregistrés de la musique, et le saxophoniste Joe McPhee est un héros de la musique créative. ils sont apparus sur plus de 1000 enregistrements entre eux. Michael Marcus (dont l'album Soul Note de 2001 a inspiré le nom du groupe) s'est distingué en collaboration avec une grande variété de légendes musicales, dont Albert King, Jaki Byard et Sonny Simmons. Le batteur Jay Rosen relie tout cela grâce à ses affiliations de longue date avec Marcus dans le Cosmosamatic et McPhee dans TrioX ainsi que son travail avec des expérimentateurs légendaires comme Anthony Braxton et Charles Gayle.

 

JD Parran N'l'Esprit

JD Parran, Andrew Drury, Alexis Marcelo, Sharif Kales

JD Parran joue de tous les saxophones (de la soprano à la basse), ainsi que de multiples clarinettes et flûtes. Sa virtuosité et sa maîtrise d'un certain nombre de techniques étendues pour ces instruments ont fait de lui un collaborateur précieux de Leroy Jenkins, Julius Hemphill, Anthony Braxton et d'autres.

« JD représente l'interprète idéal de ma musique », écrit le compositeur et pianiste Anthony Davis. "Il combine une compréhension profonde de l'intention du compositeur avec une voix individuelle expressive à la fois nuancée et dramatique." Il a participé à la riche scène musicale afro-américaine de Saint-Louis dans les années 1970, travaillant avec le célèbre Black Artists' Group et le Human Arts Ensemble, avant de déménager à New York et de collaborer avec des improvisateurs et compositeurs contemporains de premier plan tels que Douglas Ewart, Derek Bailey et James Jabbo Ware, ainsi qu'avec des musiciens tels que Stevie Wonder et John Lennon. Il est apparu sur plus de 45 enregistrements et a sorti plusieurs albums en tant que leader, dont JD Parran & Spirit Stage, (2005), Omegathorp : Living City (2005) et Window Spirits : Solo (2010).

 

Art Baron et le groupe Psychacoustic

Art Baron, Matt Lavelle, Peter Apfelbaum, Ben Stapp, Newman Taylor Baker

Le maître tromboniste Art Baron a mené une carrière longue et variée. Après avoir terminé ses études au Berklee College of Music, il fait une apparition remarquée dans Stevie Wonder's Musique de mon esprit, puis a rejoint le Duke Ellington Band à 23 ans. Il a ensuite travaillé avec de nombreux artistes majeurs, dont Buddy Rich, Sam Rivers, Bruce Springsteen et Lou Reed. Comme Compositeur et arrangeur, il a reçu des commandes du Jazz at Lincoln Center et du New York Composers' Orchestra. Ces dernières années, on l'a trouvé porteur de l'héritage du big band dans le groupe Harlem Blues and Jazz et son propre Duke's Men. Le Psychacoustic Band centre son héritage sur la scène du centre-ville.

 

Connaissance positive 

Oluyemi Thomas & Ijeoma Thomas

"Positive Knowledge" est un duo de performances composé du multi-instrumentiste Oluyemi Thomas (clarinette basse, saxophones et percussions) et Ijeoma Thomas (voix et percussions). Leurs compositions émergent d'une implication longue, intense et continue dans les traditions américaines d'improvisation et de jazz, reconfigurées par leur participation à la vie musicale d'autres cultures. Les deux interprètes ont entrepris de longs voyages musicaux, en Afrique subsaharienne et du Nord, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud, ainsi qu'en Europe et en Amérique du Nord. Pour de nombreux auditeurs, leurs performances elles-mêmes ressemblent à un voyage, mais pas dans des lieux connus. Les œuvres de "Positive Knowledge" entreprennent une quête extatique de l'esprit, à la recherche des sonorités inhabituelles du sens, de la correspondance et de l'harmonie sans frontières. 

 

Jessica Pavone Solo

À la fois instrumentiste et compositrice, l'altiste Jessica Pavone explore l'expérience tactile et sensorielle de la musique en tant que médium vibratoire. Pavone a été compositrice en résidence à Loghaven, Stove Works, la Fondation Ragdale, la Fondation Ucross et Soaring Gardens, et a reçu des subventions et des commandes du NYFA NYC Womens Fund (2023), MATA Festival (2023), Foundation for Contemporary Arts (2021), Queens Council on the Arts (2022, 2020), New Music USA (2015), the Tri-Centric Foundation (2015), Experiments in Opera (2013 2011), et la Fondation Jérôme (2005). Ses œuvres ont été créées dans des salles de New York, notamment ; Roulette, le musée Noguchi, la salle de projet ISSUE, le centre d'art Abrons, le musée d'art et de design et The Kitchen. Ses albums ont été produits par Tzadik, Taiga Records, Thirsty Ear, Astral Spirits et Relative Pitch, dont quatre enregistrements en duo collaboratif avec la guitariste Mary Halvorson. De 2012 à 12, Pavone tourne régulièrement avec le Sextet et 1+XNUMXtet d'Anthony Braxton, et elle apparaît sur sa discographie à partir de cette époque.

 

Ronnie Burrage

Né à Saint-Louis, batteur, percussionniste, claviériste, compositeur, arrangeur, chef d'orchestre et professeur de musique, Ronnie Burrage a un style tiré notamment des genres musicaux du «jazz», du «funk» et de la «soul». Après une enfance musicale active et des études à l'Université du Nord du Texas, il s'installe à New York à 17 ans et commence à jouer avec des musiciens de jazz également enracinés à St Louis–John Hicks, Hamiet Bluiett et Lester et Joseph Bowie. Avec ce dernier, il a été membre fondateur de Defunkt. Le travail de Sideman avec des grands comme Sonny Fortune, McCoy Tyner, Sonny Rollins et Jackie McLean a façonné son propre style en tant que leader, à commencer par le Burrage Band qui comprenait les notables Kenny Kirkland, Marcus Miller, Wallace Roney et Wynton et Branford Marsalis. Pour cette performance, lui et le bassiste Nimrod Speaks collaborent avec Valerie Green/Dance Entropy, en réponse à Mary Mattingly's Le reflux d'une marée de printemps.

 

Valérie Vert est une danseuse, chorégraphe et enseignante active dans la communauté de la danse de New York depuis 1995. Elle a créé sa propre compagnie, Dance Entropy en 1998, ajoutant une compagnie permanente en 2005 appelée Green Space. Green Space sert la communauté de la danse en offrant un environnement abordable et accueillant pour les répétitions, les cours et les performances. À ce jour, Mme Green a créé 42 danses et 11 œuvres de soirée. Sa chorégraphie a été vue dans tout New York et a également fait des tournées dans divers lieux à travers les États-Unis. Sur le plan international, elle a enseigné et joué en Albanie, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Bosnie, Burkina Faso, Canada, Colombie, Croatie, Cuba, France, Géorgie, Grèce, Guatemala, Inde, Italie, Liban, Pologne, Russie, Serbie, Slovénie et Suède.  En tant qu'enseignant, Green anime des ateliers de mouvement pour toutes les populations ancrés dans la philosophie selon laquelle tous les corps peuvent bénéficier de la danse, favorisant la créativité et la physicalité au-delà de la scène. Le travail chorégraphique et le style d'enseignement de Valérie sont influencés par ses années de formation avec la Erick Hawkins Dance Company, sa certification en Body/Mind Fitness, Core Energetics (Somatic Psychology) et son travail de premier cycle à l'Université du Wisconsin-Madison.   

Valerie Green / Entropie de danse 

Fondée en 1998, Valerie Green/Dance Entropy croit en l'humanisation du mouvement, à la fois dans le travail chorégraphique acclamé par la critique de Mme Green et dans la mission de la compagnie de planter des graines créatives dans les communautés du monde entier. Entre mortel et transcendant, sensuel et sophistiqué, viscéral et conscient de soi, VG/DE invite l'artiste, le public - l'humain - dans une expérience physique fascinante. Basé à partir de son home studio, Green Space dans le Queens, NY, VG/DE combine des performances et des programmes de sensibilisation spécialisés pour inspirer les communautés dans les institutions culturelles du monde entier.    

www.DanceEntropy
www.GreenSpaceStudio.org

Prise en charge du temps lotique

Présenté par la Jazz Foundation of America, soutenu en partie par un prix du National Endowment for the Arts, le New York State Council on the Arts avec le soutien du Bureau du Gouverneur et de la législature de l'État de New York et par des fonds publics de le Département des affaires culturelles de la ville de New York en partenariat avec le conseil municipal et par la Fondation Howard Gilman.

A propos de l'exposition

Le reflux d'une marée de printemps est une exposition de nouvelles œuvres sculpturales de Marie Mattingly explorer notre relation avec les écosystèmes côtiers et la nature changeante des rivières et des conduites d'eau. L'exposition est visible du 20 mai au 10 septembre 2023.

Le reflux d'une marée de printemps présente une sculpture vivante de 65 pieds intitulée Horloge a eau qui est fabriqué sur place en réponse à l'emplacement unique du front de mer du parc le long de l'East River - l'endroit où les bords de la terre et de l'eau se rencontrent, la zone riveraine. Cette structure d'échafaudage monumentale comprend une végétation comestible et reflète le paysage urbain de l'autre côté de l'East River, reflétant notre impact humain sur le bord riverain de New York. Le pouls de l'horloge est maintenu par l'eau de l'East River se déplaçant à travers les tubes, un rappel d'un système de survie et de l'équilibre délicat des écosystèmes côtiers.

Image : Scott Lynch